Interview de Philippe Cheurlin, vigneron et dirigeant de la Maison De Lozey

Présentation de la Maison De Lozey

Aujourd’hui, nous vous parlons de la Maison De Lozey et de son histoire. Et quelle personne est mieux placée pour vous en parler que Philippe Cheurlin, gérant de la maison de champagne ? Découvrez dans une interview, toute l’histoire du domaine De Lozey !

Dans le petit village de Celles-sur-Ource, ils sont tous cousins ! À tous les coins de rues, il y a des Cheurlin. Et comme on est en Champagne, tous ces Cheurlin font du champagne. Comment exister dans cette uniformité ? Comment se faire repérer, comment émerger quand on a des choses à dire ? Philippe a l’ambition de déployer la Maison que son père va lui laisser. Alors, il décide de changer de nom et de créer une marque. Un nom, une personnalité, une image distinctive :  De Lozey. Philippe travaille son étiquette, son look, sa signature.

Philippe Cheurlin est un homme jovial et accueillant, deux qualités parfaites pour quelqu’un qui gère sa propre une maison de champagne. Sa maison ? Une demeure élégante derrière un mur en pierre bien tenu avec des portails imposants. Les bureaux à l’intérieur de la maison sont résolument contemporains, presque minimalistes ; la couleur blanche est dominante sauf la forme marron-chocolat par terre au fond qui s’avère être Diego, le labrador.

Après avoir vous avoir donné un aperçu de la maison, découvrez plus en détails les secrets du domaine.

Vous avez changé le nom de votre champagne. Qu’est-ce qui vous a amené à une telle décision ?

Philippe Cheurlin :Nous sommes une grande famille et il y a plus de 10 marques Cheurlin, seul le prénom change. Sur les salons et les guides les clients s’y perdent. Il fallait réagir pour conserver une identité propre, avec mon père, nous avons pris la décision de créer une nouvelle marque et de Lozey est née.

Pourquoi vous avez choisi un look tellement contemporain ?

C. H. : Pour être différent et par goût. Je souhaitais un packaging sobre, élégant, épuré.

Est-ce cette approche moderne vous a emmené à changer votre façon d’élaborer vos champagnes ?

C. H. : Je pense être resté assez traditionnel dans la façon d’élaborer les cuvées. Ce qui est important c’est de trouver des émotions dans chaque cuvée, d’exprimer notre terroir, d’où un long vieillissement de nos cuvées et surtout  Il y a un gros travail à élaborer les vins de réserve qui seront les futures bases de nos cuvées, notre épice. Il y a également l’élevage en fût qui est très intéressant avec la diversité des bois et des chauffes. J’apprécie la sobriété, mais quand on y regarde de plus prêt c’est comme la couture ou la peinture, il y a plus de détails qu’il n’y parait.

Quelle est la cuvée la plus emblématique de votre maison et pourquoi ?

C. H. : La Cuvée des Gentlemen, qui reflète le terroir, la patience, l’art de l’assemblage. C’est un champagne de plus d’une quinzaine de millésimés. Actuellement c’est un assemblage de 1995 à 2005 rajeuni avec du chardonnay de 2006

Philippe Narcy notre œnologue conseil disait :

« Deux mots me viennent spon­tanément : délicatesse et élégance. Les champagnes De Lozey sont tous pour moi aériens, féminins. En affirmant souvent une belle complexité, ils gardent toujours une grande élégance. Une telle personnalité dans une gamme aussi étendue, c’est assez rare pour être souligné.»

Cette Maison possède des cuves perpétuelles de réserve en Pinot noir comme en Chardonnay. Pour moi, ces réserves rechargées chaque année sont les « épices » de la Maison. La typicité De Lo­zey comme la personnalité de ses champagnes viennent de là. Cette réserve d’épices permet d’enri­chir chaque année une jeune cu­vée des qualités qui lui manquent. C’est la magie de l’assemblage. Cela permet à De Lozey de retrouver chaque année, quelle que soit la richesse de la vendange de l’année, les personnalités propres du Brut Réserve, du Blanc de blancs, du Rosé, des cuvées rares.

Ça fait plaisir de rencontrer un vigneron  comme Philippe Cheurlin, qui est à la fois respectueux de son histoire familiale mais qui n’a pas peur d’apporter sa propre personnalité à sa marque. Un plaisir qui n’est dépassé que par la dégustation de ses champagnes De Lozey !

Propos recueillis par Jiles Halling.

Welcome to the Champagne de Lozey website

MORE THAN 18 YEARS ?