En hiver, que se passe-t-il dans les vignes ? - Champagne DeLozey

En hiver, que se passe-t-il dans les vignes ?

Aujourd’hui, nous vous emmenons au fil des saisons en Champagne et plus particulièrement au cœur de l’hiver. Au passage de l’automne, la vigne perd ses feuilles nous laissant ainsi le champ à l’entretien des pieds de vigne. Découvrez notre travail dans les vignes champenoises en hiver !

L’hiver, une saison décisive

Après les vendanges, les températures baissent et alors que l’on espère que de nombreuses grappes apparaissent au printemps, nous nous attelons à la taille des ceps. Dans le domaine viticole, un cep désigne le tronc et les branchages d’un pied de vigne, de forme tortueuse. C’est dans l’objectif de préserver la vie et la santé de ceux-ci que nous effectuons la taille.

La taille

Réglementée depuis 1938, la taille se déroule selon des règles très précises visant à limiter volontairement le rendement de la vigne en interdisant tout excès nuisible à la typicité. À partir du mois de novembre et jusqu’en mars, nous passons en moyenne 200 heures par hectares pour réaliser la taille. Un travail long mais très important pour élaborer le meilleur des champagnes !

Au-delà de son rôle de durée de vie de la vigne, la taille apporte l’équilibre entre vigueur et fertilité aux ceps. En effet, la taille assure une meilleure circulation de la sève vers les bourgeons fructifères. Il est important que la sève soit distribuée également à tous les bourgeons car c’est elle qui génère la vigueur nécessaire à leur croissance.

Cependant, l’excès de sève freine la fertilité. Il faut donc atteindre l’équilibre parfait entre vigueur et fertilité. Deux éléments difficiles à concilier mais qui permettent d’obtenir une qualité idéale.

En ce qui concerne les brins de vignes coupées, ceux-ci sont immédiatement brûlés dans des brouettes à sarments afin d’éviter tout développement de maladies.

Pour que le processus de la taille en Champagne n’ait plus aucun secret pour vous, visionnez une vidéo tournée par le Comité Champagne.

Le liage

Une fois la taille effectuée, nous enchaînons sur le liage à partir du mois de février. Les charpentes de la vigne doivent être attachées aux fils de fer grâce à une pince spéciale. L’importance du liage s’explique par le fait que les fils soutiendront les futures grappes de raisins. Cette opération manuelle requiert précision et rapidité !

Vous connaissez maintenant les deux étapes principales du cycle de la vigne en hiver et nous avons hâte d’être au printemps pour vous parler de l’ébourgeonnage ou encore du palissage. Nous n’avons pas fini de vous révéler tous les secrets des vignes champenoises !

Welcome to the Champagne de Lozey website

MORE THAN 18 YEARS ?