Comment reconnaître un vrai champagne ? - Champagne DeLozey

Comment reconnaître un vrai champagne ?

Dans les épiceries fines, sur les sites spécialisés ou encore dans le commerce on trouve une gamme diverse de champagne. Savez-vous pour autant reconnaître un vrai champagne ? Champagne De Lozey vous dévoile les indices qui vous permettront de bien choisir votre bouteille.

Le champagne est symbole de fête, il célèbre l’amour, la réussite et scelle les moments marquants de notre vie. En fait, il s’apprécie autour de toutes occasions… Mais comment choisir son champagne ? Comment reconnaître un vrai champagne ?

De grande qualité et prestigieux, outre ses terres d’origines, le champagne doit répondre à sept critères spécifique pour prétendre à cette appellation : cueillette manuelle, pressoir spécifique, assemblage, deuxième fermentation en bouteille, remuage, dégorgement et dosage, et enfin temps de maturation minimum. Vous l’aurez compris, seuls les vins élaborés avec la méthode champenoise dans les départements de l’Aisne, de l’Aube, la Haute-Marne, la Marne et de la Seine-et-Marne peuvent porter l’appellation « Champagne ». Chez Champagne De Lozey nous élaborons nos champagnes dans l’Aube et plus particulièrement au cœur de la Côte des Bars.

Comprendre sa nature

Lorsqu’on choisit un champagne, on s’intéresse à sa nature pour pouvoir par la suite l’accorder avec des mets. Dans un premier temps, vous pourrez donc reconnaître le dosage en sucre résiduel grâce aux mots « extra brut », « brut », « sec » ou « demi-sec » qui vont du moins sucré au plus doux. Puis, si elle est présente, la notification « millésime » vous assurera que le champagne a été produit avec un des raisins issus à 100% de la vendange de l’année inscrite sur la bouteille. C’est le gage d’une bonne année !

Comprendre les codes de l’étiquette

Au-delà de sa nature, des initiales présentes sur l’étiquette vous permettent de vous assurer de la provenance d’un champagne. Il s’agit alors de savoir s’il provient d’une grande maison, d’un vigneron, d’une coopérative ou d’un négociant. Il existe sept catégories :

NM : Négociant manipulant. Il s’agit d’une personne physique ou morale qui, en plus des raisins issus de ses propres vignes – si elle en possède -, achète des raisins, des moûts ou des vins et assure leur élaboration dans ses locaux.

RM : Récoltant manipulant. Il assure l’élaboration, dans ses locaux, des seuls vins issus de sa récolte.

RC : Récoltant-coopérateur. Il livre des raisins issus de sa récolte à sa coopérative puis reprend de sa coopérative des moûts ou des vins en cours d’élaboration ou prêts à êtres commercialisés.

CM : Coopérative de manipulation. Elle élabore, dans ses locaux, les vins provenant des raisins de ses adhérents.

SR : Société de récoltants. Elle élabore les vins provenant de la récolte de ses membres appartenant à la même famille et les commercialise

ND : Négociant distributeur. Il achète des vins en bouteilles terminées sur lesquelles il appose, dans ses locaux, un étiquetage.

MA : Marque d’acheteur. L’élaborateur, qu’il soit négociant, récoltant ou coopérative, vend des bouteilles terminées et habillées à la marque du client acheteur des bouteilles. Voilà, vous en savez un peu plus et vous avez maintenant toutes les cartes pour reconnaître un vrai champagne. Maintenant il ne vous reste plus qu’à le déguster 🙂

Bienvenue sur le site Champagne de Lozey

Êtes-vous majeur ?